Les traumatismes de l’enfance et leurs effets sur la santé
Les traumatismes de l’enfance et leurs effets sur la santé

Les traumatismes de l’enfance sont des évènements vécus pendant l’enfance qui créent des blessures émotionnelles et fragilisent la personnalité. Ces souffrances peuvent se prolonger tout au long de la vie et nous affecter à l’âge adulte. Il est parfois indispensable de les traiter et d’apprendre à les surmonter afin d’éviter les problèmes de santé qu’ils pourraient entrainer.

Quels traumatismes infantiles et quelles conséquences ?

L’enfance est le siège des émotions, la période où la croissance et la stabilité émotionnelle se construisent. Les traumatismes vécus pendant l’enfance ont donc un impact très fort dans la construction de l’identité et de l’estime de soi.

Divers traumatismes infantiles d’intensité et de gravité variable peuvent engendrer un préjudice : les abus physiques et psychologiques, la négligence émotionnelle et physique, les évènements traumatiques (perte précoce des parents, alcoolisme parental, violences conjugales), …

Les personnes ayant subi des expériences traumatisantes durant l’enfance sont susceptibles de présenter des facteurs de risque et de souffrir de problèmes de santé à l’âge adulte : troubles de l’humeur, troubles anxio-dépressifs, addictions, obésité … La liste de pathologies est longue.

Et, les conséquences sont aussi bien souvent psychologiques : peur de l’abandon, violence domestique, rejet de soi, vivre des relations toxiques, faible estime de soi, troubles de la personnalité, …

surmonter les traumastismes de l'enfance

Comment surmonter les traumatismes du passé ?

La prise en charge de troubles post-traumatiques doit être la plus précoce possible, pour être efficace.
Comme pour tous les évènements de notre vie, la première étape est de reconnaître que le problème existe et d’accepter ce que vous ressentez.
Il existe différentes manières de guérir d’un évènement traumatique infantile. Bien souvent, se faire accompagner par un psychothérapeute est la meilleure solution.

Voici quelques idées conseils pour vous aider à surmonter une expérience traumatique en parallèle d’une psychothérapie :

  • Ecrire pour guérir
    Un professeur de psychologie américain a démontré les effets de l’écriture comme moyen de guérison. Il suggère d’écrire pendant 20 minutes, 4 jours de suite ses émotions et pensées le plus profondes sur ce que vous avez vécu, en se laissant aller et en lâchant prise. Cet exercice a prouvé avoir des effets positifs sur la santé.
  • Pratiquer la méditation pleine conscience
    Des recherches montrent que cette pratique permet d’augmenter la matière grise dans les parties du cerveau endommagées par des traumatismes de l’enfance. Mais aussi, un changement au niveau des gènes qui régulent leur réponse physiologique au stress.

  • Pratiquer le Yoga
    Le Yoga aide à réagir aux moments stressants. Il améliore les fonctions cérébrales, favorise le calme et aide à protéger de la dépression et de l’anxiété.

Quels que soient les conseils donnés par votre psychothérapeute, il est important de garder à l’esprit que vous n’êtes pas seul. Les sentiments que vous ressentez sont partagés par de nombreuses personnes. C’est un moyen d’échanger et d’être soutenu, de créer une communauté de guérison.

Entreprendre un processus de guérison d’un traumatisme de l’enfance, ce n’est pas seulement devenir soi, c’est aussi la possibilité de chérir la connexion au monde et aux autres, de donner plus de valeur à chaque moment de votre vie.

Ajouter un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *